vendredi 16 mars 2007

Le Printemps des Poètes






L'homme et la mer



Homme libre, toujours tu chériras la mer!

La mer est ton miroir, tu contemples ton âme

Dans le déroulement infini de sa lame

Et ton esprit n'est pas un gouffre moins amer.




Tu te plais à plonger au sein de ton image;

Tu l'embrasses des yeux et des bras, et ton coeur

Se distrait quelquefois de sa propre rumeur

Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.




Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets;

Homme, nul n'a sondé le fond de tes abîmes;

O mer, nul ne connaît tes richesses intimes,

Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets!




Et cependant voilà des siècles innombrables

Que vous vous combattez sans pitié ni remords,

Tellement vous aimez le carnage et la mort,

O lutteurs éternels, O frères implacables!



Charles Baudelaire (1821- 1867)


10 commentaires:

florinette a dit…

Je vois que l'on est plusieurs à fêter "Le printemps des poètes" sur nos blogs, ça fait plaisir de lire autant de beaux poèmes !
Bonne journée !

anjelica a dit…

J'aime bcp ce poème. Merci pour ce beau moment !

Papillon a dit…

Verlaine chez Chaperlipopette et Baudelaire chez toi : c'est fête aujourd'hui !!!
Et j'attends avec impatience ta critique du Livre de Pi...

Anonyme a dit…

magnifique ce poëme
moi j'aime aussi baudelaire (de la mer)

Pascal BOUALI a dit…

Merci de ta visite, Anonyme, et merci aussi pour le jeu de mots.

Nina a dit…

Quelle bonne idée cette manifestation et j'aime bien ce poème ,j'ai eu plaisir à le relire et l'image illustre bien le thème aussi...

Larkéo a dit…

Classique de chez classique ce Baudelaire mais toujours imité et jamais égalé !
Le Printemps des Poètes c'est chouette, non ?

Pascal BOUALI a dit…

Il est vrai que cette manifestation est la bienvenue car elle nous permet au moins une fois l'an de nous pencher sur la poésie que j'ai, pour ma part, tendance à zapper un peu trop souvent au profit de la littérature.
Mais la poésie n'est-elle pas partout dans notre environnement, ne demandant qu'à surgir du quotidien?

yueyin a dit…

Tu as raison Pascal, la poésie est partout... et ce poème est magnifique !

BelleSahi a dit…

j'aime beaucoup ce poème parce que j'aime la mer !