mardi 20 novembre 2007

Martine rend son tablier

Le "Martine Cover Generator" vient de fermer ses portes. A la demande des éditions Casterman, le créateur de ce site vient de mettre fin à celui-ci.

Nous avons été un nombre incalculable, en cet automne 2007, à créer de fausses couvertures pour les aventures de Martine, à nous les envoyer, à les publier sur le net et à nous esclaffer devant les trouvailles des uns et des autres. En moins d'un mois, 16 000 couvertures ont été créées et 530 000 votes ont été enregistrés pour élire les meilleures créations.

Félicitations au créateur de ce site qui, heureusement, s'en tire sans passer par la case tribunal.

L'idée a fait tache d'huile et l'on commence à voir fleurir ici où là des couvertures détournées mettant en scène Oui-Oui ou Le Club des Cinq.

Je m'étais moi aussi prêté au jeu :


8 commentaires:

canthilde a dit…

J'adore les deux premiers !
Pourquoi supprimer ce formidable défouloir ? Pour une fois qu'on peut s'amuser de manière intelligente (ah, oui, c'est à cause de ça, en fait...) !

Malorie a dit…

J'adore les couvertures.
Et comme le dit "Canthilde" pourquoi avoir supprimer un endroit où se défouler....

Bravo au créateur du site.

Nath a dit…

C'était une très bonne idée mais... toute chose à une fin et il est légitime que Casterman demande l'arrêt de tout ceci. On rigolera avec d'autres... le web est cet outil formidable qui nous permet de nous renouveller sans cesse. Et puis... contourner les "interdits", c'est un "formidable défouloir" comme le dit Canthilde.

Pascal a dit…

"les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures", c'est connu. Nous nous sommes bien amusés, passons maintenant à autre chose.

Joelle a dit…

Alors, moi, je descends de ma planète très très très éloignée car je n'en avais pas entendu parler (comme d'hab, je débarque ! mdr !). L'idée était bonne mais on peut aussi comprendre les éditions Casterman.

Pascal a dit…

Nath et Joëlle : je suis tout à fait d'accord avec vous en ce qui concerne la position des éditions Casterman qui n'ont, en cette affaire, fait qu'appliquer la loi sur la propriété littéraire et artistique.
Le site "Martine Cover Generator" a été au départ une idée amusante mais son créateur avoue lui-même qu'il était loin d'imaginer le succès de celui-ci.
Le litige ayant été reglé à l'amiable sans amende et sans procès, je ne peux que me réjouir que cette histoire se soit si bien terminée.
Il ne faut pas voir, je l'espère, dans mon message une quelconque levée de boucliers contre les éditions Casterman. Je voulais seulement revenir sur une belle partie de rigolade.

Nanou a dit…

Quelle créativité !

sylire a dit…

C'est le genre d'humour que j'adore !