vendredi 28 septembre 2007


"J'aime la lecture parce que c'est la seule conversation à laquelle on peut couper court à tout instant, et dans l'instant."


( Le salon du Wurtemberg ) Pascal Quignard

7 commentaires:

rennette a dit…

joli ! et j'ajouterai la seule conversation que l'on peut reprendre à tout moment sans fil perdu !!

Pascal a dit…

Rennette : ça va de soi...Merci de l'avoir précisé :-)

marie a dit…

ah si parfois il y a des fils perdus quand on laisse un livre trop longtemps..il vit sa vie et nous la nôtre.. alors on revient un peu en arrière ,on raccommode le passé avec l'à venir et on ressaute dans le train du présent!

Suny a dit…

pas si facile de couper la conversation quand elle est intéressante, cela dit... ^^

JULES a dit…

Quoique, j'aime bien terminer la phrase avant de couper court!!

BelleSahi a dit…

Ce n'est pas toujours une conversation, parfois cela peut-être un monologue !

Lou a dit…

Mais c'est aussi la conversation qu'on a le moins envie d'interrompre...