lundi 25 juin 2007

Intrigues byzantines


"Bélisaire ou le mendiant de Sainte-Sophie" Franck Gardian. Roman. Gaïa Editions, 2001.



Nous sommes au VIè siècle après J.C dans la ville de Byzance, capitale de l'Empire romain d'Orient sous le règne de l'Empereur Justinien.
En ce Jeudi Saint de l'an 565, le préfet Procope remarque sur le parvis de la basilique Sainte-Sophie un vieux mendiant aveugle en train de se faire rosser par la foule. Sa surprise est grande de constater que sous ces haillons se cache un homme dont il fut pendant de longues années le compagnon et le secrétaire : Bélisaire.
Tout le monde croyait disparu l'ancien Généralissime de l'Empire romain d'Orient après qu'il fût tombé en disgrâce auprès de l'Empereur Justinien et de l'Impératrice Theodora.
C'est avec le concours de cet homme meurtri, abandonné par ses plus fidèles amis, trahi par son épouse et son fils adoptif, que Procope va tenter d'élucider les faits inquiétants qui se déroulent au coeur même de la capitale : le Grand Moghan, Chef des Mages, envoyé à Byzance par le Roi des Rois, l'Empereur Perse Khosroès, pour célébrer l'anniversaire de la « Paix Universelle » a mystérieusement disparu. Des enfants de la noblesse disparaissent eux aussi. On en retrouve certains, dépecés, leur enveloppe charnelle bourrée de paille, accrochée aux portes de la ville.
En compagnie de l'ancien général, d'un mystérieux moine et d'un vétéran des armées devenu négociant en soie, Procope va mener l'enquête au péril de sa vie et tenter de mettre fin à un complot d'une extrême envergure visant à mettre à bas les fondements des deux grandes puissances de l'époque.
Roman historique et polar, le livre de Franck Gardian se lit comme un thriller. Prenant comme personnages principaux des figures emblématiques de l'histoire byzantine, il nous entraîne à leur suite dans une course mortelle et effrénée qui va les mener des étendues désertiques de la Perse aux dédales souterrains qui s'étendent sous la capitale de l'Empire romain d'Orient, des vastes et fastueux palais où se pressent dignitaires et prêtres de tout poil, aux sombres lupanars des bas-quartiers où grouille une foule de mendiants et de prostituées.
Franck Gardian restitue avec brio cette époque trouble et chatoyante où le christianisme s'éparpille et se déchire en de multiples hérésies et doit tenir tête au culte mazdéiste de l'Empire Perse. Il nous plonge au coeur de cette civilisation cruelle et raffinée, héritière d'un Empire romain moribond, assaillie de toutes parts par les Perses, les Huns et autres barbares, Vandales et Ostrogoths. Il nous dépeint avec talent les moeurs de l'époque, ascétiques pour les uns, d'une luxure débridée pour les autres, et nous offre un tableau violent et contrasté de personnages dont les portraits figés sur les fresques et les mosaïques nous fixent depuis quinze cents ans de leur regard énigmatique.
Servi par une prose riche, puissante et colorée, ce roman ravira tous les amateurs de polars historiques et leur offrira une immersion complète dans un univers à tout jamais disparu.

2 commentaires:

Danaée a dit…

Une excellente suggestion de lecture de vacances! Merci!

marie a dit…

J'aime bien de temps en temps cette petite gourmandise du polar historique, un genre assez récemment apparu. Habituellement je trouve mon bonheur chez 10/18 mais celui-ci me paraît très tentant. Merci de la suggestion.