mardi 23 janvier 2007

Road-Movie finlandais


PETITS SUICIDES ENTRE AMIS. Arto PAASILINNA. Roman. Gallimard 2005.
Traduit du finnois par Anne Colin du Terrail.


"Le plus grave dans la vie c'est la mort, mais ce n'est quand même pas si grave."

C'est par cette maxime populaire que s'ouvre le roman de Paasilinna "Petits suicides entre amis."

Par un beau matin du mois de Juin, Onni Rellonen, petit chef d'entreprise en faillite, prend la résolution de se suicider. Il se rend à cet effet dans une grange abandonnée afin de mettre discrètement fin à ses jours. C'est alors qu'il s'aperçoit que l'endroit est déjà occupé. Qui plus est par un autre candidat au suicide, le colonel Hermanni Kampainnen. Fort désappointés tous les deux par cette rencontre fortuite, ils sont bien obligés de reconnaître que, en ces temps incertains, nombreux sont les candidats au suicide. Alors germe une idée: pourquoi ne pas réunir en association tous les candidats à l'autolyse? A cet effet, ils rédigent alors et publient une petite annonce dans une quotidien finlandais. Et c'est un succès. Les désespérés, les désabusés, les déçus de l'existence répondent en masse. C'est alors que commence, à bord d'un autobus flambant neuf, une odyssée en forme de road-movie qui conduira nos suicidaires, bien déterminés à en finir avec la vie, à sillonner le réseau routier finlandais et à traverser l'Europe du nord au sud en un voyage épique riche en rencontres et en rebondissements cocasses.

Arto Paasilinna nous livre une fois encore, en abordant un sujet à priori empreint de gravité: la mort et le suicide, une fable loufoque et décapante, menée à cent à l'heure et qui, au cas où nous aurions tendance à être fâchés avec elle, nous réconcilie avec la vie. Un pur bonheur.

5 commentaires:

Michel a dit…

Un road movie mortellement drôle. Pour moi le plus loufoque de ses livres, une qualité.

yueyin a dit…

hum..; c'est plutôt tentant comme description... je note, je note !

valdebaz a dit…

Tout à fait d'accord ! Quand deux apprentis suicidaires se rencontrent, que se racontent-ils ? J'ai beaucoup aimé la première scène de la rencontre et cet "appel" aux suicidaires !
Du même auteur "la douce empoisonneuse" est très bien. Il a beaucoup écrit, encore plein à découvrir !

Pascal BOUALI a dit…

Je suis un inconditionnel des romans de Paasilinna et je n'ai jamais été déçu par son oeuvre. Tous les titres sont excellement drôles,tendres et décalés. Il ne m'en reste plus que deux à découvrir(à moins qu'il n'en publie un autre d'ici là...), ce sont "La cavale du géomètre" et "Prisonniers du paradis".Deux livres en plus sur ma PAL !

Pascal BOUALI a dit…

Ooops! J'ai oublié ; je n'a pas lu "Un homme heureux."