mardi 17 juin 2008

1er Prix Landerneau : "And the winner is..."


Voilà, ça y est ! Le Prix Landerneau, organisé par les libraires des Espaces Culturels Leclerc a été décerné aujourd'hui.

Huit auteurs avaient été sélectionnés, dont je rappelle les noms ci-dessous :


Joseph Bialot, Le jour où Albert Einstein s’est échappé, (Métailié, 2008)

Antoni Casas Ros, Le théorème d’Almodovar, (Gallimard, 2008)

Yasmine Char, La Main de Dieu, (Collection Blanche, Gallimard 2008)

Michèle Halberstadt, L’Incroyable Histoire de Mademoiselle Paradis,(Albin Michel, 2008)

Antoine Laurain, Fume et tue, (Le Passage, 2008)

Véronique Ovaldé, Et mon coeur transparent, (L’Olivier, 2008)

Camille de Peretti, Nous vieillirons ensemble (Stock, 2008)

Claire Wolniewicz, Le temps d’une chute, (Viviane Hamy, 2008)


Après délibération du jury présidé par Jean Rouaud, le Prix Landerneau a été attribué à ...


(roulements de tambours)





Je me réjouis de cette nomination car le roman de Yasmine Char (dont je viens tout juste d'achever la lecture) est un pur moment de grâce, une oeuvre forte et émouvante qui mérite amplement l'attention du public.

Je parlerais plus longuement de ce roman dans les prochains jours, mais en attendant, je félicite le jury d'avoir fait un si beau choix.

7 commentaires:

Sibylline a dit…

Mais tu as voté?

Emma a dit…

sibylline: les blogueurs sélectionnés ne font pas partie du jury...ils sont là pour relayer l'info.

JULES a dit…

C'est rapide, il me semble que vous venez tout juste de recevoir les livres!!

cathulu a dit…

Une vraie écriture mais une impression de malaise pour moi avec ce livre.

Malice a dit…

Merci pour l'info ! Cela tombe bien ce livre est dans ma PAL donc je donnerai mon avis bientôt !!!!

Sibylline a dit…

"les blogueurs sélectionnés ne font pas partie du jury...ils sont là pour relayer l'info" !!!
Je remarque qu'il y a de plus en plus de publicistes malins qui utilisent les bloggers pour leurs promotions commerciales.Le monde du fric est en train d'entrer dans la partie libre du web par des voies détournées.
Pour en revenir à Leclerc lui-même, il se trouve que je connais des gens qui travaillent dans des magasins Leclerc et quand ils me parlent de leurs conditions de travail et de leurs salaires... je suis scandalisée.
Voilà. Il fallait sans doute le dire aussi puisque c'est la vérité. Je ne crois pas que Pascal m'en voudra. Sinon, il efface, pas de problème. ;-)

Emma a dit…

Je voudrais juste préciser que ce commentaire n'était pas du tout un jugement de valeur. Les blogs populaires font forcément l'objet, à un moment ou un autre, de demandes d'annonceurs. Les blogs de livres comme les autres. Libre ensuite à chacun d'y accéder ou pas...
D'ailleurs je trouve que Pascal était assez clair là dessus puisqu'il précisait qu'il avait été contacté par une agence de com'.
J'avoue que sans le bibliomane je n'aurais jamais connu l'existence du prix landernau mais, bon, c'est pas pour ça que je vais aller chez Leclerc !
Je tenais à faire cette petite précision pour éviter tout malentendu...