vendredi 7 décembre 2007


"N'importe quel individu qui, chaque jour de sa vie, ne consacrerait ne serait-ce que vingt minutes à lire de la poésie, c'est-à-dire à la pratiquer, s'en trouverait profondément changé, et libéré. D'où l'intérêt de notre société à détourner qui que ce soit de cette activité."
(Stéphane Audeguy "Petit éloge de la douceur")
Peinture de Henri Martin (1860-1943) "Le Poète"

2 commentaires:

sancho a dit…

La poésie serait la transformation en douceur de l'individu!
Bravo pour votre site!

Nath a dit…

J'aime beaucoup ce tableau et... la poésie.