mardi 29 janvier 2008

"Toujours dans l’esprit de rompre avec les coutumes d’avant, l’Impératrice se chargea du portrait officiel, mandant pour cela un spécialiste des starlettes qui devait apporter du neuf. Eh non! Là aussi, on renoua avec la tradition en posant le Souverain devant la même bibliothèque que le roi Mitterrand qui, lui, tenait à la main un livre de M. Montaigne. Sa Majesté ne tenait aucun livre car ne savait comment cela se tenait."

(Patrick Rambaud, "Chronique du règne de Nicolas 1er")


6 commentaires:

Stéphane a dit…

Warff mdr, Nico I er le sans culture!

Sibylline a dit…

Pas de commentaire sur le livre, que je n'ai pas lu, mais sur le tableau:
j'ai toujours été frappée par le gros décalage d'âge entre les jambes qui sont parfaites et le visage vieillissant. J'imagine l'éphèbe magnifique qui a posé pour les jambes et le roi qui ne voit rien d'anormal dans son portrait... ;-))
La platterie n'est jamais trop grosse.

Sibylline a dit…

la platterie, en effet, mais la flatterie non plus. ;-)

rennette a dit…

je ne suis pas d'accord ! on peut être vieux et avoir des jambes parfaites, sans varices et autres désagréments !!! j'en connais !!! par contre le visage ne suit plus !! hélas !!! et puis le roi soleil faisait peut être du vélo mais avait oublié ses rayban !!
bon ! revenons au portrait officiel ! sont jamais folichons mais celui de (n....s en 8 lettres) est franchement moche et je suis surprise qu'il ait été accepté !!

Pascal a dit…

Reste à déterminer ce qui est le plus moche : la photo ou le modèle ?

mirontaine a dit…

J'avais pensé à toi lors de sa présentation sur le plateau du Bateau Livre.Je m'attendais à le voir cité chez toi! va savoir pourquoi!;)