vendredi 8 août 2008

08/08/2008 : Cérémonie d'ouverture des jeux olympiques de Pékin

En Chine, on applique la peine de mort dans les stades.

Regarder les retransmissions télévisées des épreuves sportives, c'est oublier qu'il y a du sang sous la terre battue.


Et si on éteignait la télé ?



4 commentaires:

Michel a dit…

A force de voir ces infos partoout, je me demande s'il va y avir des jeux para-olympique ?

fantaisie a dit…

Je ne regarde pas et ça ne m'a fait ni chaud ni froid d'apprendre que Laure Manaudou n'avait eu aucune médaille. C'est grave, docteur ? ^_^.

Pascal a dit…

Pas grave Fantaisie. D'ailleurs, je fais pareil de mon côté. Je dois même ajouter que j'éprouve si peu d'intérêt pour ce genre de mascarade "sportive" que, Pékin ou pas, je n'aurais pas regardé.
La seule raison pour laquelle j'ai posté ce billet sur les JO, c'est le scandale qui tourne autour de la décision du CIO d'avoir choisi la Chine, pays hautement démocratique comme chacun le sait.
Et qu'on ne vienne pas me dire qu'il n'y a pas de gros sous derrière tout ça et qu'en Chine comme ailleurs, les "valeurs" de l'olympisme priment sur les intérêts économiques.
Quant à Sarko et ses retournements de veste... écoeurant. Mais on n'en pouvait pas moins attendre d'un si pitoyable personnage.

La Nymphette a dit…

Tout pourri, partout, tout le monde (ou une très grande majorité). Difficile d efermer les yeux sur TOUT!